Hugo Claus

Hugo Claus est salué comme le plus grand écrivain belge contemporain de langue flamande, ce qui peut expliquer la relative méconnaissance que l’on a de son œuvre en France. Il peignait également et cette exposition rend compte de cette deuxième et importante expression.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse du musée. Je le présente pour deux raisons : ma modeste connaissance de ce peintre écrivain ne me permettrait pas de l’enrichir et, sur le site du musée, version française, la présentation de l’exposition est en flamand !

claus-01

Communiqué de presse

Mu.ZEE présente, du 21 septembre 2013 au 5 janvier 2014 inclus, l’exposition «Parce que je ne suis pas une image» Hugo Claus. La sélection est l’œuvre de Jef Lambrecht, écrivain, ancien journaliste de la VRT et ami d’Hugo Claus, et

Phillip Van den Bossche, directeur du musée.

Hugo Claus (1929–2008), magicien littéraire sans pareil, a également été toute sa vie un peintre et dessinateur passionné. Le critique d’art Rudi Fuchs emploie le terme de « verftekeningen » (peintures-dessins). Son héritage riche et inimitable d’artiste pictural couvre plus de cinquante ans et est présenté au Mu.ZEE, pour la toute première fois, sous toutes ses facettes et sous forme d’« exposition de groupe ».

Les années de formation de Claus en tant qu’artiste furent tumultueuses, mais au début des années 50, c’est son talent de romancier et de poète qu’il a confirmé avec De Metsiers (La Chasse aux canards) et De hondsdagen (Jours de canicule) ; il démarre en outre une longue carrière d’auteur dramatique. Le reste fait partie de l’histoire de la littérature. Son art, qui porte l’esprit du Surréalisme, se développe parallèlement, pour se diriger vers le mouvement Cobra. Hugo Claus devient l’ami d’artistes tels que Pierre Alechinsky, Asger Jorn, Karel Appel, Corneille, Constant, puis un peu plus tard Roger Raveel.

En 1956, il a présenté sa première exposition en solo dans la galerie Taptoe à Bruxelles. Des expositions ont suivi dans de nombreux pays, mais au fil des années, il s’est progressivement distancié du mouvement Cobra. Son œuvre ne doit pas être simplement réduite à une dénomination unique, mais plutôt être perçue comme un dialogue entre différents courants majeurs de son temps : le Surréalisme, l’expressionnisme abstrait, l’art brut, le Pop art, la Nouvelle Vision…

En tant qu’artiste, Hugo Claus a eu des périodes particulièrement productives : il a réalisé plus de mille œuvres, mais en a détruites beaucoup au fil du temps. Le style et l’évolution stylistique ne l’intéressaient pas, et c’est pourquoi il n’a daté aucun de ses travaux ; mais pour Claus, la peinture en soi faisait partie des côtés réjouissants de l’existence !

L’exposition «Parce que je ne suis pas une image» Hugo Claus  apporte pour la première fois un vaste aperçu de son héritage en matière d’arts plastiques.

Elle dévoile également une surprise de taille pour l’histoire de l’art : après deux ans de recherches, Mu.ZEE a retrouvé une peinture murale que l’on croyait perdue d’Asger Jorn ! La peinture a été réalisée par Asger Jorn en 1956 sur du papier peint dans l’atelier d’Hugo Claus situé dans la Predikerenlei à Gand. Cette peinture a finalement été retirée du mur pour être replacée sur panneau, et est montrée au grand public pour la première fois en 2013.

Outre cette peinture murale d’Asger Jorn, l’exposition présente également un portrait de Claus et un dessin  de Corneille, un portrait peint d’Hugo Claus de Roger Raveel, ainsi que la collaboration de Claus avec entre autres Serge Vandercam et Albert Pepermans.

claus-05

Catalogue «Parce que je ne suis pas une image» Hugo Claus 

Le livre «Parce que je ne suis pas une image» Hugo Claus  est publié par Ludion Publishers. Ce livre est vraiment tout sauf d’une édition d’occasion, et contient des essais pénétrants, approfondis et personnels de Jef Lambrecht, Rudi Fuchs et Remco Campert (€ 39,90).

 

Promenade Hugo Claus

À l’occasion de l’exposition, l’asbl Oostendse Gidsenkring Lange Nelle organise une promenade Hugo Claus.

Le guide suit les traces du jeune Hugo Claus à travers la ville et s’arrête aux lieux qui ont joué un rôle pendant son adolescence au bord de la mer ou dans l’œuvre plus tardive de l’auteur-artiste peintre. C’est à Ostende qu’Hugo Claus a rencontré sa première femme, Elly Overzier, fille d’un armateur. Toujours à Ostende, il a découvert la culture cinématographique, alors encore riche, les rings de boxe, les cafés (de pêcheurs) et l’œuvre de James Ensor. Le lien ultime entre Claus et la ville fut scellé par la dispersion de ses cendres sur la côte ostendaise. La promenade est étoffée d’extraits de romans, de lettres et de poésies, d’anecdotes et d’informations biographiques.

Plus d’informations : tél./fax : 059/80 73 81
e-mail : dispatching@gidsenkringoostende.be.

 

Infos pratiques

Mu.ZEE

Romestraat 11

B-8400 Oostende

www.muzee.be

info@muzee.be

 

21/9/2013 – 5/1/2014

10u -18u ; fermé le lundi, 25/12 en 1/1

 

Tickets (donne accès à toutes les expositions au Mu.ZEE

€ 9                          individueel

€ 7,5                                      55+, groupes à partir de 15 pp

€ 1                          13-26 ans

Gratuit                                 enfants >12 ans

 

Visites guidées

€ 60        guide(Nl, Fr, En, De)  max. 25 pers.

Réservations uniquement via + 32 (0)59 24 21 91 / info@muzee.be

Related posts

Jean Feugereux – Janville

Jean Feugereux - Janville

La médiathèque de Janville (Eure et Loir - Beauce) présente une exposition des œuvres de Jean Feugereux sur... Janville. Et ce n'est pas par hasard, tant Janville a compté dans "l'éclosion" de l'artiste Jean Feugereux.Le vernissage de l'exposition est à 11 heures le samedi 19 mars 2016. Et...

Jacques Villeglé à Pont-Croix

Jacques Villeglé à Pont-Croix

nanga.gallery (le siège des éditions nanga et galleg) présente du 19 décembre 2015 au 23 janvier 2016 une exposition de dessins originaux de Jacques Villeglé Je n'avais rien demandé à Jacques Villeglé (trop heureux qu'il est accepté de publier chez Nanga !) quand, au début de l'été, il m'a...

Elisabeth Vigée-Lebrun au Grand Palais

Elisabeth Vigée-Lebrun au Grand Palais

Les femmes sont à l'honneur depuis bien des années, en particulier les femmes peintres. Curieusement Elisabeth Vigée-Lebrun n'est pas de celles qui ont le plus attiré dans cette période de "mise à jour".Elle avait sans doute quelque grands défauts : elle était proche de puissants bientôt...

Leave a comment