Paul Signac

A la fin de l’hiver 1882, dans le journal Le Chat Noir, Paul Signac écrit deux petits textes d’ambiance assez noire : Une Trouvaille (le 4 février, signé Emile Zola) et Une Crevaison (25 mars). Pourrait-on publier un texte comme le premier en 2014 ? Né à Paris le 11 novembre 1863, Paul Signac, malgré ses origines (petite bourgeoisie commerçante et opulente), est, à un peu plus de 18 ans, très engagé. Il rejoindra d’ailleurs le mouvement libertaire en 1888. Engagé, il l’est également en peinture, cette même année 1882, à la suite d’une visite d’une exposition de Monet.

signac-seurat-dessin

(Signac par Seurat, dessin au crayon Conté)

Très vite, il rencontre Georges Seurat (1859-1891) qui influencera considérablement sa pratique artistique. Au point qu’il demandera à Camille Pissarro (1830-1903), dans une lettre de janvier 1894 : « Cela vous ennuierait-il d’écrire à Mirbeau qu’un Signac, à votre avis, ne ressemble pas plus à un Seurat qu’un Hokousaï à un Hiroshigué ? Si toutefois le reproche d’imitation dont il cherche à m’accabler vous semble injuste. » Pissarro lui répondra un peu vertement (il précise à son fils Lucien : « quand on pense aux pauvres résultats de ses œuvres »). Pourtant il fut très proche de lui et de Seurat dans la fin des années 1880. Pissarro fut le seul des « vieux » impressionnistes à avoir basculé un temps dans le néo-impressionnisme. Voici comment Signac explique sa rapide défection :

« Descendant direct de Corot, il ne recherche pas l’éclat par l’opposition, comme Delacroix, mais la douceur par des rapprochements ; il se gardera bien de juxtaposer deux teintes éloignées pour obtenir par leur contraste une note vibrante, mais s’évertuera, au contraire, à diminuer la distance de ces deux teintes par l’introduction dans chacune d’elles, d’éléments intermédiaires, qu’il appelle des passages. Or, la technique néo-impressionniste est basée précisément sur ce contraste, dont il n’éprouve pas le besoin, et sur l’éclatante pureté des teintes, dont son œil souffre. De la division, il n’avait choisi que le procédé, le petit point, dont la raison d’être est justement qu’il permet la notation de ce contraste et la conservation de cette pureté. Il est donc très compréhensible que ce moyen, médiocre pris isolément, ne l’ait pas retenu. » (D’Eugène Delacroix au néo-impressionnisme, 1899 – éditions Hermann, 1978, 1987, 1998)

Voilà qui en dit beaucoup sur la technique de l’un et de l’autre.

Pour l’anecdote, Signac s’est marié en premières noces avec une petite cousine de Pissarro.

signac-groix-juin-1923

Paul Signac est un passionné de navigation à la voile et les vues maritimes sont légion dans son œuvre. A la fin des années 20, il se lança dans un périple pour représenter les ports : plus de 200 aquarelles et donc la moitié de port puisqu’il réalisait dans chaque port une aquarelle pour son mécène et une pour lui. Reliées en deux volumes, elles furent ensuite dispersées. En 2011, le musée du Havre en présenta 80.

Sa technique d’aquarelle s’inspire largement de celle de Cézanne, Turner ou Jongkind. Dans le livre qu’il publia en 1927 sur ce dernier artiste (lire en ligne), il développe une véritable « Théorie de l’aquarelle ».

signac-aquarelle-600f

Voir la réédition de ce texte publiée par nos soins dans le cadre de la revue Nanga – écrits d’artistes (monographique, interactive et éclectique)

Ce procédé d’aquarelle inspira de nombreux artistes à sa suite.

paul-signac-age-photo

Avec Seurat et d’autres, il avait été à l’origine du Salon des Indépendants (un salon qui existe toujours). Il en fut le président les dernières années de sa vie. Il mourut à Paris d’une septicémie le 15 août 1935.

 

Illustrations : en haut, Le port d’Antibes – plus bas : l’île de Groix, aquarelle

Related posts

Jean Feugereux – Janville

Jean Feugereux - Janville

La médiathèque de Janville (Eure et Loir - Beauce) présente une exposition des œuvres de Jean Feugereux sur... Janville. Et ce n'est pas par hasard, tant Janville a compté dans "l'éclosion" de l'artiste Jean Feugereux.Le vernissage de l'exposition est à 11 heures le samedi 19 mars 2016. Et...

Jacques Villeglé à Pont-Croix

Jacques Villeglé à Pont-Croix

nanga.gallery (le siège des éditions nanga et galleg) présente du 19 décembre 2015 au 23 janvier 2016 une exposition de dessins originaux de Jacques Villeglé Je n'avais rien demandé à Jacques Villeglé (trop heureux qu'il est accepté de publier chez Nanga !) quand, au début de l'été, il m'a...

Elisabeth Vigée-Lebrun au Grand Palais

Elisabeth Vigée-Lebrun au Grand Palais

Les femmes sont à l'honneur depuis bien des années, en particulier les femmes peintres. Curieusement Elisabeth Vigée-Lebrun n'est pas de celles qui ont le plus attiré dans cette période de "mise à jour".Elle avait sans doute quelque grands défauts : elle était proche de puissants bientôt...